Blogue

Technologie
Adopter DevOps : Microsoft Ignite et Copilot, mon avis.
16 novembre 2023
par Jean-Paul Lizotte

L’impact de “Copilot” de Microsoft sur l’efficacité du développement et le cycle DevOps

Hier, lors de l’événement Microsoft Ignite 2023, une emphase importante a été mise sur la technologie de l’intelligence artificielle (IA), signalant, à mon avis, une nouvelle ère dans le développement et les opérations (DevOps/SevDevOps). Ce blogue explore l’impact potentiel de “Copilot” de Microsoft sur l’efficacité du développement et le cycle DevOps, compte tenu des annonces récentes et de leurs implications.

L’émergence de “Copilot”

La conférence Microsoft Ignite 2023 a annoncé « l’ère de Copilot », un terme désormais essentiel dans le lexique des produits de Microsoft. Copilot est essentiellement un outil d’IA aidant aux tâches cognitives, qui a évolué d’un assistant de codage dans GitHub à un outil à multiples facettes intégré dans la suite de produits de Microsoft, y compris Azure AI Studio, Windows, Microsoft 365, Dynamics 365, etc. S’il existe une application Microsoft connectée, attendez-vous à ce qu’un copilote conçu pour faciliter son utilisation apparaisse à tout moment.

Copilot en développement : améliorer l’efficacité

L’outil Copilot de Microsoft, en particulier le GitHub Copilot, propulsé par les modèles GPT-4, représente un bond important pour aider les développeurs avec des suggestions de code en temps réel. Cet outil agit comme un programmeur de paires d’IA, travaillant sur divers langages de programmation, améliorant ainsi considérablement la productivité.

J’ai été stupéfait l’année dernière lorsque j’ai activé cette fonctionnalité dans Visual Studio Code et j’ai constaté que Copilot m’aidait en fait avec des bouts de code qui sont souvent répétitifs et que je continue à avoir à faire, et comment il a même extrapolé du code basé sur des objets et des données précédemment établis. Il fait beaucoup du travail lourd ou fastidieux pour moi.

Le rôle de Copilot dans Azure AI Studio

Azure AI Studio permet aux développeurs de créer des copilotes personnalisés, adaptés à des domaines spécifiques. Cette capacité à combiner des modèles d’IA avec des données personnelles conduit à des expériences copilot plus intelligentes et contextuelles. Les développeurs peuvent créer une « méta-invite » définissant le rôle et les fonctionnalités de leurs copilotes, en tirant parti d’Azure OpenAI ou de leurs modèles d’IA.

Surmonter les limites et assurer la sécurité des données

Le début de mon ascension dans le monde de la TI a été propulsé par la construction et le maintien de données dénormalisées (flocon de neige) de la modélisation des entrepôts de données. Deux choses sont restées avec moi à propos de cette expérience au cours de toutes ces années. La « signification » et la sensibilité des données. Je dois donc prendre un moment pour noter ce que ces nouveaux outils signifient pour moi dans ce contexte.

Les modèles d’IA fondamentaux, bien que puissants, ont des limites, en particulier dans l’accès au contexte en temps réel et aux données privées. L’approche d’Azure consiste à étendre ces modèles via des plugins avec des points de terminaison d’API REST, connectant ainsi plus efficacement les applications et les données à l’IA. Microsoft a également développé des outils pour s’assurer que les données privées restent sécurisées et cryptées tout au long du processus d’orchestration de l’IA.

Et maintenant, avec l’avènement des technologies d’IA avancées pour l’analyse de données, nous sommes sur le point de révolutionner la façon dont nous comprenons et interagissons avec  les vastes trésors de données. Ces outils basés sur l’IA permettront aux analystes de données de découvrir des informations et des significations précédemment cachées dans des ensembles de données qui sont en sommeil depuis des années. Plus important encore, ils possèdent la capacité nuancée d’identifier et de sécuriser les informations sensibles qui n’étaient pas détectées auparavant. En appliquant des algorithmes sophistiqués et des modèles d’apprentissage, l’IA peut passer au crible des couches de données pour révéler du contenu sensible, offrant ainsi une opportunité sans précédent d’améliorer la sécurité des données. Ce double avantage de l’IA – débloquer de nouvelles connaissances tout en renforçant simultanément la protection des données – représente un bond en avant important à la fois dans l’analyse des données et la cybersécurité, offrant une compréhension et une sauvegarde plus complètes du paysage de l’information numérique.

Revenons maintenant à notre sujet principal.

Transformer l’efficacité du développement avec Copilot

Impact sur le cycle DevOps

Conclusion

L’intégration de Copilot dans la suite de produits de Microsoft marque un changement crucial dans le domaine du développement et des opérations. En améliorant l’efficacité, la collaboration, la gestion des tâches, en offrant des expériences d’IA personnalisées, en repensant l’infrastructure cloud et en renforçant les opérations de sécurité avec l’IA et les processus de récupération de données, Copilot est en mesure de révolutionner le cycle DevOps. La capacité de personnaliser et d’intégrer l’IA dans les applications promet non seulement d’améliorer les applications existantes, mais aussi de permettre la création de nouvelles applications alimentées par l’IA, en changeant le paysage du développement de logiciels et de la gestion opérationnelle.

Pour ma part, le simple fait d’avoir un outil qui peut rédiger des flux de travail lâches basés sur plusieurs points de données existants est une aubaine que j’utilise déjà dans ma vie quotidienne.

Perspectives d’avenir

Comme le dit Scott Guthrie de Microsoft, « l’IA va profondément changer notre façon de travailler et le fonctionnement de chaque organisation ». L’évolution continue de Copilot et son intégration dans divers aspects du cycle DevOps ouvriront sans aucun doute de nouveaux horizons dans le développement et les opérations de logiciels, ce qui en fait une période passionnante pour les développeurs et les professionnels de l’informatique.

Au moins, je suis enthousiasmé par cette nouvelle, n’est-ce pas ?