Blogue

Affaires & Entreprise
Adopter DevOps : L’ingénierie de plateforme, on n’a pas réinventé la roue.
1 février 2024
par Jean-Paul Lizotte

L’ingénierie de plateforme est une branche, une évolution.

S’il y a une chose que j’ai apprise au cours de mes 25 années dans ce secteur, c’est que le développement de logiciels est perpétuellement, euh… « en développement ». Le domaine est en constante évolution, introduisant des pratiques telles que DevOps et, plus récemment, l’ingénierie des plateformes. Alors que DevOps s’est imposé comme une approche pivotante, intégrant les équipes de développement (dev) et d’exploitation (ops) pour une meilleure collaboration et efficacité, l’ingénierie de plateforme émerge comme un figurant important dans ce domaine. Beaucoup y voient une refonte nuancée des principes DevOps. Dans cet article, j’explorerai l’idée intrigante que l’ingénierie de plateforme n’est pas un concept entièrement nouveau, mais plutôt une extension raffinée de DevOps. Il reflète une évolution vers le développement d’un ensemble d’outils personnalisés et intégrés, adaptés aux besoins spécifiques des organisations : une continuation de l’évolution technologique et culturelle qui a commencé avec DevOps.

L’évolution de DevOps

D’après mon expérience, je peux dire que DevOps représente un changement significatif dans la façon dont les logiciels sont bâtis et livrés. Les racines de cette pratique se trouvent dans le besoin urgent de définir de nouveaux processus de développement et d’exploitation, toujours et encore plus agiles et plus efficaces à mesure que la technologie évolue. On ne doit pas attendre passivement, mais améliorer continuellement le statu quo. DevOps, je le répète, est un mélange de « développement » et d’« opérations », et fait essentiellement tomber les barrières/silos entre les développeurs de logiciels et les équipes d’exploitation informatique, favorisant ainsi une culture de collaboration et de responsabilité partagée.

Ce changement culturel introduit par DevOps est profond. Il appelle à une intégration transparente du développement et des opérations, en mettant l’accent sur la communication et la collaboration continues. Ce changement n’est pas seulement opérationnel, il s’agit d’un changement philosophique qui met l’accent sur une approche unifiée du cycle de vie des logiciels. Les équipes commencent à travailler en étroite collaboration, brisant les silos traditionnels qui conduisent souvent à des inefficacités et à des malentendus. C’est souvent le berceau de l’hypothèse, selon laquelle différentes équipes ont finalement des agendas différents. Mais ce n’est pas exactement vrai, ces équipes ont la même mission : offrir une meilleure valeur pour l’effort fourni.

DevOps a ouvert la voie à des pratiques telles que l’intégration continue et la livraison continue (CI/CD), qui sont devenues des éléments de base du développement logiciel moderne. Ces pratiques ont permis d’accélérer les cycles de déploiement, de réduire les taux d’échec dans les nouvelles versions et d’accélérer le rythme de résolution des problèmes. Dans l’ensemble, DevOps a joué un rôle déterminant dans la création d’environnements informatiques plus agiles, plus réactifs et plus résilients, créant ainsi un précédent pour les pratiques futures sur le terrain. La notion qui dirige ma pratique, de «Personne, Processus et Technologies» en dépend entièrement.

L’essor de l’ingénierie des plateformes

L’ingénierie de plateforme, bien qu’il s’agisse d’un terme relativement nouveau dans le paysage technologique, résonne avec les principes que j’ai vus évoluer dans DevOps au fil des ans. Il se concentre sur la création d’une plateforme interne robuste qui sert de base aux développeurs et aux équipes d’exploitation informatique pour créer et déployer des logiciels plus efficacement. Essentiellement, il s’agit de fournir un ensemble standardisé et personnalisable d’outils et de services au sein d’une organisation.

Pour moi, les similitudes entre l’ingénierie de plateforme et DevOps sont évidentes. Les deux donnent une certaine priorité à l’automatisation, à l’efficacité et à la collaboration. Cependant, l’ingénierie de plateforme peut être considérée comme une avancée de DevOps. Alors que DevOps met de l’avant les bases de l’élimination des silos entre le développement et les opérations, l’ingénierie de plateforme va dans une direction particulière en standardisant et en rationalisant l’environnement de développement lui-même. Il s’agit de construire un écosystème interne qui peut être adapté aux besoins spécifiques d’une équipe ou d’une entreprise.

La différence clé

Ce qui, à mon avis, diffère, cependant, c’est la portée. L’ingénierie de plateforme implique souvent un plus large éventail de responsabilités, englobant non seulement le déploiement et les opérations, mais aussi la sélection et la maintenance des outils et de l’infrastructure qui constituent l’épine dorsale du processus de développement. En ce sens, l’ingénierie de plateforme peut être considérée comme une extension et une expansion de la philosophie DevOps, s’adaptant et évoluant pour répondre aux complexités du développement logiciel moderne.

Intégration et personnalisation dans l’ingénierie de plateforme

L’un des aspects déterminants de l’ingénierie de plateforme est l’accent mis sur la création d’un ensemble d’outils personnalisés et intégrés, adaptés aux exigences uniques d’une équipe ou d’une organisation. Cette approche va au-delà de la simple sélection des bons outils. Comme je l’ai dit déjà, il s’agit de créer une plateforme cohérente qui stimule la productivité et l’efficacité tout au long du cycle de vie du développement et du déploiement du logiciel.

Azure DevOps illustre bien ce principe, en offrant une suite polyvalente et complète d’outils de développement qui répondent à un large éventail de besoins organisationnels. Sa robustesse et sa flexibilité en font un point de départ idéal pour de nombreuses organisations qui se lancent dans leur parcours DevOps, et bien au-delà. Azure DevOps témoigne de l’idéologie derrière l’ingénierie de plateforme : montrer comment un ensemble d’outils bien intégrés peut rationaliser les flux de travail et améliorer la collaboration d’équipe.

Cependant, la décision d’aller au-delà des plateformes comme Azure DevOps et de développer un ensemble d’outils sur mesure est révélatrice d’une certaine maturité (ou d’un manque de maturité) dans les pratiques DevOps. Elle reflète la compréhension nuancée qu’a une organisation de ses défis et flux de travail spécifiques. La personnalisation, bien qu’elle soit au cœur de l’ingénierie de plateforme, nécessite une analyse approfondie de ce qui rend une organisation unique, en veillant à ce que la pile technologique s’aligne précisément sur ses objectifs opérationnels et de développement. Ou encore, ce besoin de personnalisation peut être un symptôme de l’ignorance de l’existence de plateformes intégrées, ou d’autres suites d’outils qui pourraient très bien faire l’affaire. C’est un mal connu dans mon secteur d’activité que de vouloir réinventer la roue.

Idéalement, cette évolution vers une plateforme plus personnalisée souligne une progression dans la philosophie DevOps. Il s’agit d’améliorer l’expérience des développeurs en minimisant les frictions et les obstacles, ce qui permet aux équipes d’innover et de déployer des applications plus efficacement à grande échelle. La sélection stratégique des technologies et l’automatisation des flux de travail incarnent non seulement l’essence du DevOps, mais mettent également en évidence les capacités avancées et la sophistication que l’ingénierie de plateforme apporte à la table.

Sélection de la technologie et automatisation : au cœur des deux

Le fondement du DevOps et de l’ingénierie des plateformes réside dans le choix stratégique de la technologie et l’utilisation intensive de l’automatisation. Ces éléments sont cruciaux pour favoriser l’agilité, l’efficacité et la cohérence tout au long du cycle de vie du développement logiciel. Azure DevOps est un excellent exemple de la façon dont une plateforme complète peut répondre à un large éventail de besoins organisationnels grâce à sa suite polyvalente d’outils et de services, soulignant l’importance de la sélection de la technologie.

L’automatisation, un élément clé des deux méthodologies, rationalise les processus, réduit les erreurs manuelles et accélère les délais de livraison. Dans DevOps, l’automatisation s’étend des pipelines d’intégration et de livraison continues (CI/CD) à l’infrastructure en tant que code (IaC), ce qui améliore la collaboration et les boucles de rétroaction entre les équipes de développement et d’exploitation. L’ingénierie de plateforme étend cette philosophie d’automatisation à la personnalisation de l’environnement de développement, en veillant à ce que l’ensemble d’outils soit non seulement intégrés, mais aussi précisément adaptés aux besoins uniques de l’organisation.

La maturité nécessaire pour développer une plateforme spécifique au-delà de solutions telles qu’Azure DevOps indique une compréhension approfondie des exigences opérationnelles et de développement d’une organisation. C’est un hommage à l’évolution des pratiques DevOps, où l’accent est mis sur la création d’un environnement sur mesure qui s’aligne parfaitement sur les objectifs d’une organisation. Cette évolution reflète un niveau de sophistication plus élevé dans les pratiques DevOps, passant de solutions généralisées à des plateformes spécialisées et optimisées.

Traiter avec des experts à la croisée des chemins

Alors que nous explorons un domaine en constante mutation : les pratiques DevOps et de l’ingénierie des plateformes, il est clair que le choix du bon partenaire est crucial pour naviguer dans ces eaux complexes. Emyode, avec son engagement profond envers l’innovation et l’excellence, se distingue comme un candidat de choix. Notre approche ne consiste pas seulement à intégrer la technologie, mais à favoriser un partenariat où votre succès est notre succès. En tant qu’expert dans le domaine avec une riche histoire de conduite de transformations réussies, j’apporte une richesse de connaissances et un engagement personnel à chaque projet.

Choisir Emyode, c’est investir dans un avenir où la technologie est adaptée à vos besoins uniques, en veillant à ce que votre organisation non seulement suive le rythme de l’évolution de l’industrie, mais la domine. Embarquons ensemble dans cette aventure, en tirant parti du meilleur du DevOps et de l’ingénierie de plateforme pour propulser votre entreprise vers l’avant.